Principales adventices des légumineuses alimentaires

Principales adventices des légumineuses alimentaires

 

photo_eurl_si_achour_012

Le problème des adventices a toujours été un des freins au développement (extension des superficies et augmentation des rendements) des légumineuses alimentaires en Algérie. Les légumineuses alimentaires ont une croissance lente au début de leur cycle évolutif. C’est durant cette période qu’elles sont sensibles à la compétition des adventices. Ce sont les dicotylédones à levée tardive (printemps) qui posent plus de problèmes: Faux -fenouil , Renouée des oiseaux, Coquelicot,Vaccaria pyrimidata, Chamomille, Gaillet,  Lamier, Fumeterre, mais aussi graminées: Folles-avoines et Bromes.

Pour la culture de pois chiche, le désherbage chimique est indispensable dans le cas du pois chiche d’hiver. Le désherbage chimique est aussi efficace que les nombreux désherbages manuels. Mais il est plus économique(cout/ha) en cas de grandes superficies. La phase qui sépare le stade ramification du stade floraison du pois chiche, soitune durée de 35 à 40 jours, est la plus sensible aux adventices annuelles. Cette phase, est par contre, la plus résistante à l’anthracnose ( maladie fongique)

Pour la fève, la phase sensible se situe entre le 10 eme et le 40 eme  jour après la levée de la culture .Un désherbage manuel, effectué 10 à 15 jours après la levée de la culture, est souvent suffisant pour avoir une culture propre d’adventices, donc un rendementen grain interessant (15 à 20 q/ha).