Pois- chiche

Pois- chiche

Pois- chiche

FLEAUX : L'anthracnose du pois chiche , Le charançon des graines stockées , Les graminées adventices des grandes cultures , Les dicotylédones adventices des grandes cultures , Les "vers blancs"

C’est une légumineuse alimentaire annuelle cultivée en Algérie pour son grain riche en protéines (18-22%).‎


Importance


La superficie emblavée en pois chiche en 2016 a été de 23.000 hectares pour une production de ‎‎216.000 quintaux et un rendement moyen de 9 q/ha. Cette production couvre à peine 25 à 30% des ‎besoins nationaux. La différence est importée (70 millions de $ en 2016).‎


Zones de cultures


Les principales zones de culture pluviale du pois chiche en Algérie sont : Ain Témouchent, Mascara, ‎Mostaganem, Tlemcen, Guelma, Skikda et Chlef.‎


Contraintes techniques


La culture du pois chiche (hiver et printemps) soufre de plusieurs contraintes techniques qui freinent son ‎développement. En premier lieu les mauvaises herbes, surtout printanières et les maladies fongiques ‎dont la plus importante est l’anthracnose. Des rendements de 20 à 30 q/ha sont tout à fait possibles en ‎semis d’hiver (décembre- janvier) moyennant la maîtrise des deux problèmes phytosanitaires cités.‎

Agrichem Algérie, Votre partenaire agricole

Nous contacter