Olivier

Olivier

Olivier

FLEAUX : La Mouche de l'olive , La Teigne de l'olivier , Psylle de l'olivier , La tuberculose de l'olivier

C’est l’arbre fruitier sacré du pays et le plus cultivé en Algérie depuis des millénaires. C’est une espèce qui pousse sous ‎climat méditerranéen

Importance
L’olivier fait partie du paysage agricole de l’Algérie du Nord (et du sud récemment). Cette culture ‎oléagineuse occupe en Algérie plus de 400.000 hectares. Il est cultivé exclusivement en Algérie pour son ‎fruit (une baie) riche en huile aux nombreuses vertus. La production d’huile varie de 18 à 25 litres/100 kg ‎d’olives.‎

Zones de culture
Les zones traditionnelles de culture de l’olivier sont la grande Kabylie (Tizi-Ouzou, Bouira), la petite ‎Kabylie (Bejaia, Bordj Bou Arredj, Jijel), Relizane (Jediouia, en irrigué) et Mascara (Sig en irrigué). Mais la ‎culture s’est étendue vers d’autres régions du pays (Djelfa, Laghouat, El-Oued, M'Sila ,Biskra)‎

Contraintes
Les problèmes phytosanitaires majeurs de l’olivier sont la mouche, le psylle, la teigne, la cochenille ‎noire, la verticiliose, la tavelure (maladies fongiques) et la tuberculose (maladie bactérienne). La culture ‎est plutôt « biologique » dans la mesure où elle ne reçoit pas d’engrais et de pesticides.‎

Nos solutions

Agrichem Algérie, Votre partenaire agricole

Nous contacter