Le poirier

Le poirier

Le poirier

FLEAUX : La tavelure , Le feu bactérien , Le carpocapse ou ver des pommes et poires , Le pou de San- José , Le psylle du poirier , L'acarien rouge ( du pommier) , Les monilioses des rosacées , La tordeuse orientale du pêcher (TOP) , L'acarien jaune , Les carences , Les accidents climatiques et physiologiques

C’est la seconde rosacée à pépins la plus cultivée en Algérie après le pommier


Importance


La superficie totale plantée en poirier en Algérie est de 27.000 ha.‎


Zones de production


Les principales zones de production sont : Ain defla (Haut-Chelif), Tissemsilt, Tiaret (Rechaiga), Djelfa ‎‎(Ain Ouessara) et Skikda.‎


Contraintes


Le verger national se compose surtout d’une seule variété, Santa Maria, avec les risques commerciaux ‎et phytosanitaires associés à cette culture mono-variétale. Les principaux problèmes de la culture sont ‎aussi d’ordre agronomique (conduite de l’irrigation et de la fertilisation) et phytosanitaires : tavelure, ‎feu bactérien, carpocapse, psylle, Pou de San José,‎

Nos solutions

Agrichem Algérie, Votre partenaire agricole

Nous contacter